Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
Mandat Confiance / Exclusivité
Bienvenue chez CENTURY 21 La Motte Picquet, Agence immobilière PARIS 75015

Paris : les abords de la tour Eiffel vont devenir un gigantesque parc !

Publiée le 06/06/2019

 

Votre agence CENTURY 21 La Motte Picquet

vous présente le projet tour Eiffel ! 

 

Anne Hidalgo a dévoilé mardi le projet choisi pour réaménager les abords de la tour Eiffel. Il s’agit de créer d’un parc gigantesque de 52 hectares au cœur de Paris. Le quartier qui va du Trocadéro à la tour Eiffel en passant par le pont d’Iéna sera piétonnisé et végétalisé, les voitures reléguées.

 

Le projet d’aménagement des abords de la Tour Eiffel -
 

Anne Hidalgo, la maire de Paris, a décidé de lancer un vaste réaménagement des abords de la tour Eiffel. Elle a présenté mardi le projet qui a été retenu. C'est celui de la paysagiste américaine, Kathryn Gustafson. Il consiste à créer, un peu à l’image de ce qui se fait dans les grandes villes américaines, un immense parc de 52 hectares. 

 

Un parc conçu comme une grande promenade

 

Tout le quartier compris entre la Tour Eiffel et le Trocadéro va devenir piéton et sera végétalisé. Cela formera une seule grande balade qui se poursuivra jusqu’à l’Ecole Militaire. 

De nouveaux gradins en forme de théâtre antique stylisé seront aménagés du côté du Trocadéro. Ils permettront d’avoir une vue sur la tour Eiffel entièrement dégagée et sur le pont d’Iéna planté d’arbres et de gazon. 

Nous voulons "mettre en valeur la perspective historique Trocadéro-Tour Eiffel-École militaire, en mettant en place un cheminement simple et naturel de l’un à l’autre, offrir davantage d’espaces aux piétons, de circulations douces et de transports en commun. Je souhaite que Paris soit une ville où on peut lâcher la main à son enfant", explique la maire de Paris.

 

Le pont Iéna, rendu au piéton, sera d’ailleurs ouvert uniquement aux vélos, aux taxis et aux bus mais interdit aux voitures. Des voitures qui sont aussi reléguées dans les tunnels sur les deux quais de Seine et sur une chaussée très rétrécie en surface.

Ce projet, qui végétalise la capitale sur une grande surface, doit aussi aider Paris à faire face aux élévations de températures, conséquence du changement climatique, rappelle Anne Hidalgo.

 

 

Les travaux se feront en deux phases.

La première phase des travaux commence fin 2020 et doit s’achever en 2023 afin d’être terminée pour les Jeux Olympiques de 2024. Elle concerne l’aménagement de la partie qui va du Trocadéro à la tour Eiffel, avec un morceau du Champ de mars jusqu’à la place Jacques Rueff. La seconde partie  de l’aménagement jusqu’à l’Ecole Militaire débutera après 2024 et pourra s’échelonner jusqu’en 2030. 

Le grand parc coûtera 72 millions d’euros et doit être entièrement financé par la redevance que paye la tour Eiffel à la Ville de Paris.

Emblème de Paris, la tour Eiffel est admirée chaque année par 7 millions de visiteurs qui la gravissent mais aussi par 20 millions de personnes qui viennent seulement pour la voir. 

 

 

Notre actualité