Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs
Bienvenue chez CENTURY 21 La Motte Picquet, Agence immobilière PARIS 75015

Aujourd'hui l'avenue de Lowendal, par Century 21 La Motte Picquet

Publiée le 13/04/2015

Aujourd’hui, l’agence Century21 La Motte Picquet, vous propose de découvrir l’avenue de Lowendal. 

Cette rue longue de 800m commence avenue de Tourville dans le 7e arrondissement, juste derrière les Invalides. . Elle longe l’arrière de l’Ecole Militaire, et de l’Unesco  et se prolonge jusqu’au 15e arrondissement pour se terminer Place Cambronne, au niveau du métro Cambronne.

Elle porte son nom en l’honneur d’un militaire (encore), mais cette fois ci un militaire Danois.

 

 

Ulrich Frédéric Woldemar comte de Lowendal ou plus simplement Woldemar de Lowendal, est né à Hambourg le 1er avril 1700, d’une famille de militaire. 

Elevé à la cour de Pologne auprès du futur Maréchal de Saxe, il démarre sa carrière militaire à l’agence de 16 ans, pour affronter la Suède pour le compte du Danemark, avant de revenir en Saxe pour y étudier plus profondément l’art de la Guerre.


Il combat en 1716, pour l’Empire d’Autriche, et l’emporte face aux Turcs à Petrovaradin, puis combat en Sicile puis en Corse. Il fait ensuite partie d’une campagne face au Français sur le Rhin. A son retour en 1736, il enlève et épouse Barbe-Elizabeth Szembek.

Il rentre à ce moment-là au service de l’Empire Russe, comme Lieutenant-Général. Il reçoit en 1741 le titre de Comte du Saint Empire de la part du roi Auguste III de Pologne. Et il devient gouverneur d’Estonie en 1742.

En 1744, il passe au service du Royaume de France, en tant que Lieutenant-Général et crée le régiment de Lowendal. Il s’illustra lors de la bataille de Fontenoy, et prit de nombreuses villes. Il reçoit alors l’ordre du Saint-Esprit. Une fois nommé au siège de Bergen-op-Zoom, il réalise  un coup d’éclat en emportant la place en une journée. Ce qui lui valut de recevoir le titre de Maréchal de France.

Le traité d’Aix-la-Chapelle en 1748, lui permit de se retirer. Membre de l’Académie des Sciences, il décède le 27 mai 1755 au Palais du Luxembourg de la gangrène.

 

Notre actualité