Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies et autres tags pour vous proposer des publicités personnalisées, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser l’audience du site internet. Certaines informations peuvent être partagées avec des partenaires de Century 21. Pour plus d’informations et paramétrer le dépôt des cookies, cliquez ici. J’accepte. X

Bienvenue chez CENTURY 21 La Motte Picquet, Agence immobilière PARIS 75015

L'actualité de CENTURY 21 La Motte Picquet

Découverte de la Rue Cambronne, PARIS 15, par Century 21 La Motte Picquet

Publiée le 02/02/2015

Cette semaine l’Agence Century 21 La Motte Picquet vous fais découvrir une autre rue de notre bel arrondissement : La rue Cambronne.

 

Situation :

La rue Cambronne commence place Cambronne entre le boulevard Garibaldi et la rue de la Croix-Nivert et aboutit rue de Vaugirard.

Elle traverse la rue Lecourbe et la rue Blomet.

Ce site est desservi par les stations de métro CambronneVaugirard et Volontaires.

 

 

 

 

En 1730, cette rue était une chaussée plantée de plusieurs rangées de beaux arbres qui formaient une allée ombragée allant de Vaugirard à l’École militaire. On l’appelait Chaussée pavée ou le pavé de la Folie, du nom d'une maison de campagne. La rue actuelle, formée en 1800, s’appela rue de l’École-Militaire avant de recevoir en 1864 le nom du général Pierre Cambronne.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Découvrons à présent qui est Pierre Cambronne :

Pierre Jacques Étienne Cambronne est né à Nantes, (province de Bretagne, France) le 26 décembre 1770 et mort à Nantes le 29 janvier 1842.

C’est un général d’empire qui s’est illustré durant les guerres napoléoniennes. D'une bravoure remarquable, il parvient rapidement au grade de capitaine.

Très fidèle à son Empereur Napoléon Ier, il demande à le suivre sur l’île d’Elbe et participe naturellement à son retour sur le devant de la scène durant ses fameux Cent-Jours.

C’est lors de la bataille de Waterloo, en 1815, que le général Cambronne rentre dans l’histoire. Son armée est en pleine déroute, et le général ennemi, Colville, le somme de se rendre. Il lui répond alors avec panache:

« La garde meurt mais ne se rend pas ! »

Colville insiste encore, et Cambronne lui lâche alors un magnifique: « Merde »! C’est ainsi que ce mot très grossier rentre dans la légende sous le nom de « Mot de Cambronne ».

Les Anglais respectent ce général courageux. Ils ne le tuent pas, et Cambronne mourra bien plus tard, en 1842.

Par une ordonnance du 5 décembre 1842, le roi Louis-Philippe Ier autorise sa ville natale à élever une statue en son honneur. Le monument est inauguré le 28 juillet 1848 et placé au centre du cours qui porte désormais son nom depuis 1936. À Paris, la rue, la place, le square et la station de métro CAMBRONNE portent son nom.

Il est représenté sur la frise Le départ des armées de l'Arc de triomphe de l'Étoile et son nom est inscrit sur le pilier Nord du même monument.

 

Notre actualité